Qonfucius recrute !

Note du fondateur

J'ai créé Qonfucius après plus de 10 ans d'expérience dans l'informatique, à différents postes allant du helpdesk à la direction technique, dans tous types de sociétés allant de la startup à la multinationale, et avec tous types de personnes.

En 2018, j'ai décidé de faire la synthèse de tout ça en créant une structure dans laquelle je peux retrouver tout ce que j'ai apprécié, éviter tout ce que j'ai trouvé anormal et tester de nouvelles méthodes d'organisation et de travail.

Ainsi, je considère Qonfucius comme un laboratoire entrepreneurial : je me réserve le droit de changer d'avis, de direction, de motivation… Aujourd'hui, j'essaye d'avancer en rupture avec l'écosystème actuel, notamment celui des startups. Je préfère parler de PME pour nous qualifier, je suis persuadé que si Qonfucius ne connait pas de croissance fulgurante, ce n'est pas grave, surtout si nous construisons un projet humain dans lequel chacun a sa place.

Des exemples de ce qui fait de nous un mouton à cinq pattes ?

  • Tout salarié peut détenir une part du capital social (sous forme de BSPCE), et y est encouragé. On ne compense pas par un salaire moins élevé. L'idée étant que chacun soit détendeur d'une partie de la richesse créée et, au fond, détenir un morceau de son outil de travail.
  • Tout salarié est en télétravail, sans exception, et est libre de gérer ses heures à sa convenance, du moment que le travail est fait.
  • Tant la comptabilité que les décisions stratégiques sont partagées sans filtres avec les salariés, la transparence sur la gestion de la société est totale.
  • On essaye le plus possible d'utiliser des outils libres quand ils existent pour des raisons de souveraineté numérique et de promotion du libre.
  • Bref, on ira jusqu'où on pourra, en essayant de faire de notre vision du travail une norme.

Gaël Demette, Président